La chancelière Angela Merkel au Sénégal: Une visite aux multiples facettes - senerek

La chancelière Angela Merkel au Sénégal: Une visite aux multiples facettes

C’est donc par le Sénégal qu’Angela Merkel, la chancelière allemande, a commencé sa visite officielle en Afrique de l’ouest. Après le Sénégal, elle se rendra successivement au Ghana et au Nigeria. Cette visite est la première d’un chancelier allemand depuis plus de 25 ans.  C’est autour de 16 heures, ce mercredi 29 août 2018, qu’Angela Merkel a foulé le sol sénégalais et a été reçue avec tous les honneurs par le président Macky Sall.

Il faut néanmoins dire que le volume de coopération entre notre pays et l’Allemagne est assez négligeable. Il était de moins de 20 millions d’euros en 2016. Cette visite, bien que brève (moins de 24 heures), devrait donner un nouveau souffle à cette coopération, puisque plusieurs accords bilatéraux seront signés.

La chancelière allemande est accompagnée de plusieurs hommes d’affaires, qui saisiront sans doute l’occasion pour découvrir le pays de la Teranga mais surtout les nombreuses opportunités qui s’offrent à eux.

Outre le volet économique, qui se limite aujourd’hui globalement dans la coopération au niveau des énergies renouvelables, la question migratoire, actualité oblige, devrait s’inviter dans les entretiens. En effet, plus d’un millier de nos compatriotes sont en situation irrégulière en Allemagne. Ce chiffre est néanmoins dérisoire, comparé aux pays de destination généralement prisés par les Sénégalais. Il n’est pour autant pas exclu que le président Macky Sall plaide en leur faveur.

Dans une tribune publiée par notre confrère www.senenews.com, Mamadou Lamine Ba, ancien ministre de la Coopération ayant fait ses humanités à l’université de Berlin, fait état du rapprochement entre la « négritude » et la « germanité », chantées par Léopold Sédar Senghor.  Sans pour autant se priver de lancer quelques piques en direction du président Macky Sall :

« Il se dit que votre homologue [Macky Sall] roule en limousine Maybach S600 Pullman Guard, qui couterait 1 Milliard Cfa (1.4 million d’euro) ; Cette somme pourrait servir à acheter plusieurs centaines de millions de litres d’eau minérale pour soulager les Dakarois qui vous recevront avec leurs sourires légendaires, malgré qu’ils aient soif. Elle pourrait payer un mois durant, les repas des 114.800 étudiants de nos universités publiques.

Cette somme aurait pu financer quelques projets de plusieurs centaines voire milliers de jeunes ici au Sénégal, et leur éviter cette affreuse noyade collective en Méditerranée pour rejoindre l’Europe. Aucun membre d’un Gouvernement Allemand n’a eu le privilège d’avoir ce bolide comme voiture officielle, pourtant conçue et produite dans vos usines de Baden Wurtemberg.

Malgré tout, vous serez reçue généreusement par un grand peuple qui par son courage, sa dignité, ressemble à bien des égards au votre ; mais aussi par un Président qui hélas, ne vous ressemble pas beaucoup… »

Boubacar Cissé Niang

 

 

 

Articles similaires

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Ian Kinsler Jersey